Comment réchauffer un plat d’un traiteur ?

Les activités extrascolaires, les journées de travail qui n'en finissent pas, les emplois situés à des distances considérables de nos domiciles... voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles nous devons souvent recourir à des repas préparés à l'avance si nous ne voulons ou ne pouvons pas choisir de manger au restaurant.

Parfois, les raisons sont simplement la préparation excessive ou la commodité dans la planification des menus hebdomadaires. Par conséquent, nous devons souvent réchauffer les plats que nous allons manger.

Nous ne prêtons pas toujours attention à ce simple fait de réchauffer des aliments, mais nous devons garder à l'esprit que l'objectif est de faire en sorte que le plat ne perde pas en qualité en termes de saveur ou de propriétés nutritionnelles.

Avant d'examiner certaines astuces pour réchauffer les aliments, nous devons nous demander si tous les plats peuvent être réchauffés ou réchauffés. Bien entendu, tous les plats n'auront pas le même succès. Les viandes et les poissons grillés sont probablement les plus désavantagés à cet égard, car ils se dessèchent et deviennent durs très facilement. Les aliments frits ne sont pas non plus à l'honneur, car ils ramollissent la pâte et perdent leur texture croustillante. Cependant, il existe des plats qui non seulement ne souffrent pas mais gagnent en saveur si nous les mangeons d'un jour à l'autre, nous parlons de tous les ragoûts, casseroles et plats en sauce.

Voici nos conseils pour réchauffer vos plats

Comment chauffer les aliments

Lorsqu'on parle de chauffage ou de réchauffage, tout le monde pense à un appareil électroménager omniprésent dans tous les foyers, restaurants et établissements de restauration : le micro-ondes.

Nous ne nous tromperions pas en disant que plus de 95% du temps nous utilisons cet ustensile qui, bien qu'il serve aussi à cuisiner, semble avoir été inventé exprès pour chauffer nos aliments rapidement, proprement et avec des garanties pour nos aliments.

Mais, ne nous leurrons pas, ce n'est pas la panacée et il faut suivre quelques petites consignes pour obtenir des résultats optimaux, car nous courons le risque que les aliments deviennent secs et durs.

Ne chauffez pas de grands volumes : il est conseillé de ne pas chauffer plus de deux ou trois portions à la fois.

Sélectionnez la puissance et le temps appropriés pour chaque produit. Normalement, ces appareils sont accompagnés de guides indiquant les durées et les réglages de puissance recommandés. Toutefois, si vous n'êtes pas sûr, commencez par un réglage de puissance faible et une courte durée, en l'augmentant jusqu'à ce que vous obteniez le résultat parfait.

Veillez à utiliser des récipients adaptés au micro-ondes, si possible avec un couvercle. Si nous n'avons pas de couvercle, nous devons utiliser un film ou une assiette ou tout autre élément pour couvrir la nourriture. De cette façon, nous nous assurons que la vapeur qui se dégage hydrate le produit sans le dessécher.

Essayez de remuer le produit avant de le mettre dans le micro-ondes et, si possible, à la moitié de l'opération, afin de vous assurer que toute la préparation est chauffée de manière homogène.

Il existe d'autres méthodes pour réchauffer les aliments sans utiliser le micro-ondes :

Cuisinières. Le chauffage des aliments sur la cuisinière à l'aide de casseroles, de poêles ou de poêles à frire est traditionnellement la méthode la plus utilisée. Il est idéal si l'on doit chauffer de grandes quantités de nourriture. Le résultat est excellent si l'on suit quelques règles simples : utiliser un feu moyen ou doux, remuer fréquemment et doucement pour protéger le produit et, surtout, veiller à ajouter une petite quantité d'eau ou de bouillon pour éviter qu'il ne se dessèche et que le sel ne se concentre à cause de l'évaporation des liquides.

Nous pouvons également utiliser de l'huile d'olive ou du beurre si nous chauffons des produits sans sauce, de la crème ou du lait si nous chauffons des produits avec des sauces blanches (béchamel, carbonara...) ou de la sauce tomate si nous chauffons des casseroles bolognaises ou napolitaines.

Par rapport au micro-ondes, il a l'inconvénient d'être plus lent et que nous faisons beaucoup plus de dégâts......

Bain marie. Si nous voulons obtenir un résultat parfait, nous utiliserons ce système classique. Elle consiste à placer le produit dans un récipient et à le placer dans un autre récipient plus grand rempli d'eau qui sera en contact avec le feu. Il est idéal pour chauffer des produits délicats comme le poisson afin d'éviter qu'ils ne se brisent. Le résultat est excellent car il chauffe uniformément et lentement. Les produits ne se dessèchent pas et la surchauffe est à peine perceptible.

Fours. Il s'agit probablement de la méthode la plus technique et la plus professionnelle pour réchauffer des plats cuisinés. En effet, les sociétés de restauration utilisent des fours spécifiques pour régénérer leurs produits, qui permettent de chauffer plusieurs centaines de portions simultanément. Le secret de l'utilisation du four est de sélectionner une température qui ne dépasse pas 150º C à tout moment. Si nous réglons une température plus élevée, nous assécherons la surface du produit et la partie centrale du produit sera froide. Le résultat sera parfait si nous introduisons un petit récipient d'eau pour assurer une certaine humidité à l'intérieur du four.

J'espère que ces modestes conseils vous aideront à obtenir une meilleure régénération des aliments cuits. Avant de terminer, je voudrais donner un avertissement concernant la sécurité alimentaire : les aliments cuits doivent être conservés à une température inférieure à 5º C pour éviter toute contamination possible. Les aliments sont considérés comme chauds et en parfait état sanitaire lorsque le centre du produit dépasse 65º. De cette façon, nous nous assurons que les aliments sont à une température de risque, entre 5 et 65ºC, pendant le temps le plus court possible.